CONDITION D´ADMISSION A L´ISPMM

Pré-requis : BAC II  ou équivalent. Les candidats ne possédant pas ce certificat peuvent cependant présenter leur candidature qui pourra être acceptée si elle répond aux normes établies par ailleurs.

Les personnes ayant déjà une formation en médecine conventionnelle ou en thérapie moderne ou tous autres candidats pouvant certifier d’une formation équivalente dans le domaine de la médecine. Ils suivront uniquement les modules en tant que formation poste-grade. Cette situation concerne les personnes possédant Bac II + autre certificat ou diplôme soit

Lire la suite : CONDITION D´ADMISSION A L´ISPMM

FILIERE DE MEDECINE MIXTE AU COA

 

Coalition entre la Médecine Moderne et la Médecine Traditionnelle

 

La Médecine Mixte

La Médecine Mixte est la Coalition entre la Médecine Moderne et la Médecine Traditionnelle. Elle regroupe des connaissances théoriques et pratiques des sciences médicales conventionnelles, ethnomédicales et traditionnelles améliorées.

L´enseignement universitaire de la Médecine Mixte vise à mettre à la disposition des centres hospitaliers, des organismes étatiques et des établissements personnels ou cabinets privés de soins des professionnels praticien de la médecine, capables de concilier les connaissances et pratiques médicales conventionnelles et les connaissances et pratiques ethnomédicales pour assurer le bien-être de la population.

En effet la pratique de la Médecine Mixte est subordonnée aux années d´études universitaires et à l´obtention du diplôme universitaire de Master, ou mieux de Doctorat en Médecine Mixte. Son enseignement est destiné aux bacheliers désireux d´aborder des filières médicales et paramédicales.

L´étude de la Médecine Mixte développe chez les étudiants la curiosité scientifique, la créativité, l´esprit de recherche appliquée en médecine et surtout la valorisation des potentialités médicales et médicinales locales ainsi que la rigueur scientifique.

Le cursus adopté au COA met à la disposition des étudiants différentes matières ou modules qui couvrent Biochimie, Biophysique, Physiologie, Pathologie, Microbiologie, Pharmacologie, Botanique, Ethnobotanique, Anatomie, Biologie (Biologie moléculaire, Biologie cellulaire, Génétique, Bactériologie, Virologie, Parasitologie), Histologie et Embryologie, Physiologie humaine, Sémiologie, Thérapeutique, Sciences humaines en médecine (Anthropologie de la santé, Éthique et Déontologie, Communication...), Mathématiques, ethnomédecine, Infirmerie, Thérapies alternatives et Recherche médicale ainsi que des initiations à l´utilisation des nouvelles technologies.

Le cursus

Conformément au projet portant institution du système Licence, Master, Doctorat (système LMD) dans l’enseignement supérieur au Togo, l´enseignement en Médecine Mixte se réalise en système LMD (Licence (180 Crédits), Master (120 Crédits) et Doctorat (180 Crédits)) qui permettra aux étudiants d´accéder valablement aux

Lire la suite : FILIERE DE MEDECINE MIXTE AU COA

FILIERE DE BIO-INGENIERIE MEDICO-ENVIRONNMENTALE

LICENCE EN BIO-INGENIERIE MEDICO-ENVIRONNMENTALE

SPMM/BIME

BIO-INGENIERIE MEDICO-ENVIRONNMENTALE

Les  sociétés contemporaines retournent progressivement vers les remèdes et médicaments naturels principalement vers les phytomédicaments. Ce retour entraine une réorientation des sciences pharmaceutiques vers l´exploitation des substances naturelles ou des compositions issues des plantes possédant des propriétés curatives ou préventives à l’égard des maladies humaines ou animales, ainsi que tout produit naturels pouvant âtre administré à l’homme ou à l’animal en vue d’établir un diagnostic médical ou de restaurer, corriger ou modifier leurs fonctions organiques naturels. Cela se traduit par l´émergence des sciences pharmaceutiques et le taux croissant des médicaments naturels dans l´arsenal pharmaceutique.

L´accès aux médicaments et aux phytomédicaments est

Lire la suite : FILIERE DE BIO-INGENIERIE MEDICO-ENVIRONNMENTALE

FILIERE DE SCIENCES PHARMACEUTIQUES

SCIENCES PHARMACEUTIQUES

Les sociétés contemporaines retournent progressivement vers les remèdes et médicaments naturels principalement vers les phytomédicaments. Ce retour entraine une réorientation des sciences pharmaceutiques vers l´exploitation des substances naturelles ou des compositions issues des plantes possédant des propriétés curatives ou préventives à l’égard des maladies humaines ou animales, ainsi que tout produit naturels pouvant âtre administré à l’homme ou à l’animal en vue d’établir un diagnostic médical ou de restaurer, corriger ou modifier leurs fonctions organiques naturels. Cela se

Lire la suite : FILIERE DE SCIENCES PHARMACEUTIQUES