Message du Directeur Général du COA

Soyez les bienvenus au Centre Omnithérapeutique Africain COA.

Nous sommes conscients que l´enjeu sanitaire du troisième millénaire nécessite une collaboration entre les différents systèmes de soins. Nous nous engageons pour mettre en place cadre de collaboration et d´interdisciplinarité , qui centralise, concilie et valorise les

savoirs et pratiques médicales empiriques dits traditionnels ou non conventionnels et ceux issus de la recherche et de la chimie dits modernes ou conventionnels.

Notre action de conciliation et de complémentarité entre les deux systèmes de soins s´exerce dans un cadre neutre et ouvert á toute les thérapies efficaces du monde, où le médecin est formé pour exploiter des bienfaits de la nature (interactions plurimoléculaires) et de la chimie de synthèse (action unimoléculaire).

Notre démarche au Centre Omnithérapeutique Africain COA s´inscrit toujours dans le respect de la loi portant code de santé de la république togolaise (en son Article 253 et 259 ) et s´inspire de la politique de l´OMS dans la promotion et l´intégration de la Médecine traditionnelle dans les systèmes nationaux africains.

Entant que structure de recherche appliquée et d´enseignement supérieur en sciences et pratiques médicales mixtes, la rigueur et la curiosité scientifiques conduisent nos actions conformément au respect du cahier de charge établis par le Ministère de l´Enseignement Supérieur et de la Recherche scientifique.

Nous jouissons de la solide collaboration : de l´esprit collaboratif des compétences disponibles, dans le monde, de la confiance et du respect mutuel. Cela nous permet aujourd´hui d´affirmer que le Centre Omnithérapeutique Africain (COA) est un premier cadre effectif d´interdisciplinarité entre Médecins, tradithérapeutes, chercheurs universitaires, pharmaciens, agronomes,anthropologues, religieux et autres acteurs de santé et d´écologie.

Dans chaque département du COA, nous sommes tous déterminés á poursuivre nos actions de centralisation et d´harmonisations des connaissances multidisciplinaires en particulier celles issues de la médecine naturelle et traditionnelle, de la médecine moderne, de la technologie moderne, des sciences exactes, des sciences humaines et sociales.

Les quatre départements (l´Institut Africain des Médecines Alternatives, l´Unité pilote de recherche et d´Amélioration des produits, le Cabinet de Médecine Mixte et le Jardin et Conservatoire des Plantes Médicinales Africaines) ont durant les deux années passées travaillé en symbiose pour assurer des formations et enseignement supérieur en Science et Pratique Médicales Mixtes,

En effet à travers notre département IAMA (Institut Africain des Médecines Alternatives) dédié à l´enseignement supérieur en science et pratiques médicales mixtes, le COA assure aujourd´hui en Afrique une formation en Science et Pratique Médicales Mixte. Elles sont centrées sur est une large connaissance et exploitation des substances naturelles, une parfaite connaissance ethno-médicale, une aptitude holistique, un respect à l´environnement et un développement de la curiosité scientifique.

Notre objectif premier est de concilier la Médecine moderne et la Médecine traditionnelle tout en assurant la formation à une autre génération de praticiens c´est-à-dire des praticiens issus de la complémentarité des deux systèmes

Nous volons également appuyer les différents systèmes à s´ouvrir sur d´autres connaissances et à revaloriser surtout certaine pratiques empiriques des ethnomédecines. Cela va-s´en-dire: aux praticiens de la médecine occidentale d´obtenir de meilleures compréhensions et documentations de la médecine traditionnelle et à ceux de la Médecine Africaine dite Traditionnelle de s´ouvrir au langage de la science actuelle, à l'utilisation des moyens technologiques pour diagnostiquer, à l’étude chimique et pharmacologique des médicaments traditionnels, à l´amélioration des nourritures ou médicaments traditionnels, au respect de la déontologie professionnelle, au contrôle de qualité et à l´enseignement officiel.

Nous sommes très heureux de noter votre soutien à notre grande ambition qui est la reforme de notre système sanitaire par la recherche, le développement et l´intégration de la médecine traditionnelle dans le système sanitaire africain.

Vous nous avez témoigné votre désir de faire avancer la médecine pour toute l´humanité.

Nous n´oublions pas les volontés manifestées par le Gouvernement Togolais, les décideurs africains, l´Organisation Mondiale de la Santé (OMS), l´Organisation Ouest Africaine de la Santé (OOAS), ainsi que les différentes institutions tels que l´Ambassade d´Allemagne, l´Union Européenne etc., á soutenir nos projets. Nous nous inscrivons dans cette directive de coopération et collaboration entre les différents systèmes

Conformément à son programme, le COA progresse et poursuit ses activités.

La période 2011-2013 a été consacrée aux activités de consolidation de l´interdisciplinarité indispensable à la réalisation de nos objectifs.

Parallèlement à ces activités, les collaborateurs ont travaillé sur la planification du COA. Les activités de planification se sont axées principalement sur la capacité du COA à répondre efficacement aux priorités à court terme ou aux exigences obligatoires en tenant compte du budget disponible.

Ils ont toutefois hiérarchisé les programmes et trouvé un meilleur équilibre entre les priorités à court terme et à long terme du COA..

Le COA se propose de renforcer sa capacité afin qu´il soit reconnu comme un centre africain privilégié de formation, d´études supérieure, d’accès à l’information et de réflexion sur les enjeux de développement sanitaire et environnemental.

Le COA doit continuer d´apporter un appui aux populations à travers son Programme d´Education à la Santé et l´Ecologie.

Ainsi, à titre de Responsable du COA, c’est avec honneur et fierté que nous apprécions vos contributions.

Nous tenons à saluer le travail abattu par notre équipe enseignante et notre comité d´administration dans la réalisation effective de ce premier programme moderne et inédit d´enseignement supérieur en science et pratique médicales mixtes.

Aux étudiants et stagiaires, la tache qui vous attend est la plus noble.

Interdisciplinarité-Sagesse-Action.

Car vous serez bientôt les acteurs de la médecine du troisième millénaire . Ensemble engageons nous pour la santé et l´environnement de tous . Toute la terre et en particulier l´Afrique se réjouira de nos actions.

Merci.

 

 

Prof

EKLU-GADEGBEKU Kwashi

Responsable de COA

Prof en Pharmacologie, chef de Département de Physiologie animale de l´UL