Création du COA

 

Centre Omnithérapeutique Africain C.O.A ou Afrikanisches Omnitherapeutisches Zentrum A.O.Z.

Créé en 2009 en Afrique, précisément au Togo. conformément aux dispositions de la loi portant statuts des universités au TOGO et la loi 2009/007- du 15 mai 2009 portant Code de la Santé Publique de la République Togolaise, le Centre Omnithérapeutique Africain COA est un établissement privé d´enseignement supérieur à caractère scientifique, culturel et professionnel, fondé sur

Lire la suite : Création du COA

Message du Directeur Général du COA

Mr et Mme ABA EKLU

Soyez les bienvenus au Centre Omnithérapeutique Africain COA.

Nous sommes conscients que l´enjeu sanitaire du troisième millénaire nécessite une collaboration entre les différents systèmes de soins. Nous nous engageons pour mettre en place cadre de collaboration et d´interdisciplinarité , qui centralise, concilie et valorise les

Lire la suite : Message du Directeur Général du COA

Reconnaissance officielle

Le Centre Omnithérapeutique Africain  COA est reconnu officiellement la semaine dernière (ARRÊTE No 062/MERS/SG/DES) entant qu´Établissement d´Enseignement Supérieur disposant des filières telles que:

Filière de Médecine Mixte (Coalition entre Médecine Moderne et Traditionnelle)

Filière des Sciences Pharmaceutiques (innovation et conception des médicaments, production et contrôle, etc.)

Filière de Bio-Ingénierie Médico-Environnementale (Développement des techniques de reproductions, Exploitation et Conservation de la biomasse médicinale)

MESSAGE DES FONDATEURS

MESSAGE DES FONDATEURS

L´Eveil de conscience s´impose à tout homme et particulièrement aux africains. Car il faut des consciences très éveillées pour percevoir la réalité ; pour percevoir que plus de 80% de la population africaine c´est-à-dire près de 1milliard d´africains font confiance et recours à la médecine africaine dite traditionnelle.

Certaines limites rencontrées par la médecine « moderne » (résistance aux antibiotiques, effets secondaires chimiques, échec face à certains virus, etc.) ont amené les décideurs à reconsidérer la

Lire la suite : MESSAGE DES FONDATEURS